Livromania

Pour les mordus de lecture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi j'ai mangé mon père...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvarno.
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 155
Localisation : Lyon (France)
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Pourquoi j'ai mangé mon père...   Lun 24 Avr - 8:04

J’ai décidé de vous parler d’un petit bijou de la littérature anglo-saxonne « Pourquoi j’ai mangé mon père ».

L’auteur, Roy Lewis (1919-1996), journaliste, sociologue et ethnologue sillonna les routes d’Afrique avec sa femme avant de rentrer en Grande Bretagne. Un jour, il lui vint l’idée d’écrire l’histoire d’une famille avec ses déboires, ses aspirations, ainsi que ses problèmes pour caser les enfants.

Oyez, oyez, l’histoire de cette famille dont le père Edouard est un invétéré progressiste qui veut changer la face du monde, et dont le frère, l’oncle Vania est un invétéré réactionnaire ennemi du moindre progrès ; conté par le fils Ernest un tantinet « Tanguy » pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’il y a à disposition chez les parents ? Cette histoire vous fera hurler de rire et mal aux côtes.

J’ai oublié l’essentiel, le décor !

C’est une famille Homo Sapiens, Edouard souhaite se servir du feu en le transportant avec une branche, il veut parcourir la savane (Par maladresse, il fiche le feu à une forêt entière), l’oncle Vania crie à l’hérésie, c’est un sacrilège d’utiliser le feu, l’homme est fait pour vivre dans les arbres et ne jamais en descendre, même si de temps en temps il n’est pas contre un bon quartier de gazelle cuit dans le feu de l’enfer. Mathilde, la mère, invente le barbecue et ses sauces. Edouard a d’autres soucis, comment faire pour caser ses quatre fils ? Allez les paumer dans un coin éloigné de la grotte, là où quatre donzelles Homo Sapiens attendent le mâle en patience, c’est du délire, chacun à sa méthode de drague, et tout le monde s’en sortira bien.

Mais ou l’on se tient les côtes, c’est quand les protagonistes de cette histoire (nos ancêtres d’un million d’années) parlent de sociologie, de porté de missile, de dégénérescence, de consanguinité, d’architecture et confort de l’habitat, en fait cette famille d’un million d’années parle avec les mots ne notre époque pour des maux presque identiques. C’est sans prétention, c’est seulement loufoque. Mais on ne peut pas s'empêcher de réfléchir.

Le livre est au format de poche, 180 pages qui se dévorent très vite.
Si vous avez une bibliothèque pas loin de chez vous, entrez et demandez-le, puis installez-vous. Deux ou trois heures plus tard, rendez-le et ressortez avec le fou rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pourquoi j'ai mangé mon père...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lewis, Roy] Pourquoi j'ai mangé mon père
» Pourquoi j'ai mangé mon père?
» La Religion racontée à mes petits-enfants
» La liberté = utopie ?
» Roy LEWIS (Royaume-Uni)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livromania :: Livromaniaque :: Autres bons romans-
Sauter vers: