Livromania

Pour les mordus de lecture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La pierre et le sabre et la parfaite lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvarno.
1ere Année
avatar

Nombre de messages : 155
Localisation : Lyon (France)
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: La pierre et le sabre et la parfaite lumière.   Dim 23 Avr - 20:47

Mon analyse :

Pour ceux qui aiment le style de la littérature Japonaise, peut-être connaissez-vous Eiji Yoshikawa ? Cet auteur de la littérature japonaise a été au Livre ce qu’est Akira Kurosawa (les sept samouraïs) au Cinéma « Un Géant » et ce n’est pas la taille de ses deux pavés (1400pages et cent vingt millions d’exemplaires publiés au Japon) qui infirmeront ce constat.

" LA PIERRE ET LE SABRE " & " LA PARFAITE LUMIÈRE "

J'ai adoré (c'est à dire que j'ai lu l'histoire plusieurs fois, à recommander pour une personne qui n'a rien à lire le Vendredi et veux occuper son week-end.)

Il faut savoir que Myiamoto Musashi a bel et bien existé au 17em siècle sous le Shogunat de Tokugawa Ieyasu, et qu’il incarne pour tous les japonais le héros national.

Eiji Yoshikawa se permet pourtant d’enjoliver la réalité du personnage ; Myiamoto Musashi apparaît pratiquement parfait, une romance toute en nuance pudique vient se greffer sur l’histoire pour en faire un héros bien propret. En fait le personnage était tout autre, cradingue comme un poux car il craignait l’eau surtout pour se laver, batailleur et osant frapper par derrière quand son intérêt immédiat l’exigeait, violeur et sans aucune manière avec les femmes, poivrot de l’aube au crépuscule (Tout du parfait gentleman, comme diraient nos amis So British, et un peu comme François Villon (poète français du 16siècle), poète, gueux, voleur et assassin à ses moments perdus).

Alors pourquoi est-il devenu héros d’Empire du Levant ?

Parce que malgré tout, il fut l’un des plus grands escrimeurs de l’histoire du Japon, et qu’il écrivit à la fin de ses jours le livre « Gorin-No-Sho » (Cinq Roues ou Cinq anneaux). Manuel et réflexions sur l’art du code Bushido et la voie du Sabre. A la fin des années 1930, ce livre était dans tous les paquetages des soldats nippons pour les exhorter à la bravoure et au dépassement de soi.

Il y a deux passages qui révèlent beaucoup de choses sur la philosophie du code Bushido des samouraïs, même s'ils sont banals en première lecture.

Un jeune élève d'une école de sabre désire obtenir une leçon d'escrime d'un maître confirmé ; en retour il reçois une Pivoine Blanche fraîchement coupée pour toute réponse (à lui de définir, le message). Furieux, il demande si c'est tout ce qu'a dis le maître ? On lui répond « oui », il part convaincu que le maître n'a qu'une réputation surfaite, tandis que Musashi en quête de la parfaite lumière, ramasse la pivoine, et parvint à déchiffrer le message, et ce, rien qu'en observant la coupe de la tige ; il en tire la seule conclusion : qu'il lui reste encore à acquérir plus d'expérience et de sagesse avant de revenir demander une audience au vieux maître.

Le deuxième passage mets en scène cinq rônins prétentieux qui veulent provoquer Musashi alors qu’il achève son repas. Sans se départir de son calme, juste gêné par le vol de cinq mouches, il gesticule une chorégraphie de sa main droite qui tient toujours ses baguettes et dépose devant chaque rônin une mouche morte avant de quitter l’auberge. (C’est déjà coton de manger avec des baguettes, si en plus il faut attraper les mouches avec, cela risque vraiment de devenir galère).

J'aime bien aussi l'allégorie sur les artisans qui se chargent de redonner du tranchant au Katana, (sabre japonais) " Des polisseurs d'âmes ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La pierre et le sabre et la parfaite lumière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [roman] La pierre et le sabre
» [Romans] La pierre et le sabre / La parfaite lumière
» Yoshikawa, Eiji - Musashi II : La parfaite lumière
» Takehiko Inoue
» La Pierre et le Sabre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livromania :: Livromaniaque :: Autres bons romans-
Sauter vers: